Réponses aux questions des délégués du personnel 30 juillet 2015 (Paris/IDF)

Suite au dépouillement des EAP par les délégués RH, des situations ont elles provoquées des entretiens avec le délégué RH ?
Il y a 428 demandes d’entretiens qui sont planifiés ou en phase de l’être.

Dans le cas de l’accord sur le contrat de génération (3.2.1, troisième paragraphe), il est fait mention de postes inadaptés aux séniors selon le taux de fréquence des accidents du travail et des maladies professionnelles (lorsqu’il est supérieur à la moyenne de l’entreprise) sur certains postes. En mars 2015, la question avait été posée et deux réponses ont été produite :
Nos outils ne permettent pas encore une telle analyse par postes. Cet outil a t’il été trouvé ?
Nous allons regarder s’il est possible en attendant d’obtenir une première réponse en faisant le lien entre les AT et MP déclarés et les postes visés sur l’année. Avez vous regardé ? Si oui, quels sont les résultats de votre enquête ?
Non
Il n’existe pas à proprement parler de postes inadaptés aux seniors (d’autant que les seuils légaux en matière de pénibilité ont été réhaussés). En revanche, il convient d’être attentif à cette population en lien avec la médecine du travail.
Nous travaillons sur le SIRH sur un outil permettant de mettre en place des paramètres et des indicateurs de suivi dans le cadre de l’accord sur le contrat de génération.

Sur ce type de postes susvisés, qui sont de fait considérés comme étant inadaptés aux séniors, comment procède la DRH pour affecter en priorité le salarié à un autre poste? La question avait été posée en mars 2015, aucune réponse à ce jour n’a été apportée. Dans le cas où ces postes ne seraient toujours pas définis, comment procède la DRH pour affecter en priorité un salarié qui ressent que son travail peut le mettre en danger?
Il s’agit d’une appréciation au cas par cas sur une situation individuelle établie par la médecine du travail.

Quelles sont les méthodes de suivi du parcours des juniors et des séniors, par leurs délégués RH? Se sont-elles révélées efficaces? Il y a- t-il eu des évolutions depuis mars dernier?
On est en train de mettre en place les parcours d’intégration (à finaliser). Il s’agit dans un premier temps, des parcours managers, commerciaux, assistantes commerciales, juristes, gestionnaires production et sinistres.

Est-ce que les collaborateurs ont été informés du nom et des coordonnées de leur délégué RH depuis mars dernier?
Le tableau de la répartition des portefeuilles des délégués RH est désormais consultable par tous sur EPIC :
Référentiel documentation/référentiel/ressources humaines/notre organisation/organisation de la DRH pôle gestion de carrières
Le mot clé est « organisation DRH »

En 2014, la DRH nous a dit que les « secrétaires de direction » sont uniquement des secrétaire de membre du comité de direction. Ce qui est inexacte. Sur quels réels critères sont défini les « secrétaires de direction »?
Seules les secrétaires de la Direction générale au nombre de 3 sont cadres (celles des deux présidents et de Bernard MILLEQUANT). Toutes les autres sont de classe 4. Il n’y a donc pas de différence statutaire en secrétaire assistante et secrétaire de direction.